Conférence de presse du Panamá Jazz Festival

[sigplus] Critical error: Image gallery folder Conferencia-jazz is expected to be a path relative to the image base folder specified in the administration back-end.

Le jazz est une culture. Ce principe a été démontré lors de la réalisation de la neuvième édition du Panama Jazz Festival, un événement regroupant les meilleurs représentants de ce genre musical et dont les adeptes augmentent chaque jour par milliers. Le pianiste panaméen Danilo Pérez a déclaré hier lors de la conférence de presse que cet événement est un projet culturel panaméricain et qu'après 10 ans, toutes les personnes impliquées dans l'organisation de l’événement sont fières des résultats accomplis.

« Dans la mesure où nous continuons à soutenir et à encourager l'événement, nous parviendrons assurément à créer le vaccin qui cassera le cercle vicieux de la pauvreté, car la richesse spirituelle que la musique éveille dans nos cœurs s'accroît au fil des années », a déclaré Pérez. Ainsi, durant la semaine du Panama Jazz Festival 2013, trois grands concerts nocturnes seront proposés au Théâtre Anayansi du centre de conférence Atlapa ainsi que cinq représentations vespérales à l'Athénée de la Ciudad del Saber.

De grands représentants. « Cholo » (métis), surnom sous lequel est également connu le musicien panaméen, a agréablement présenté les musiciens américains Herbie Hancock et Wayne Shorter qui, selon lui, sont des « super héros » qui « considèrent la musique comme un outil du changement » et dont la musique transcende les frontières. Il a également présenté le chanteur panaméen, Rubén Blades, qui interprétera la chanson « Patria », considérée comme le deuxième hymne national du Panama, lors de la cérémonie de clôture festival le 19 janvier, sur la place centrale de la Ciudad del Saber.

Blades a déclaré qu'il travaille en ce moment sur la finalisation de deux albums dont un dédié au tango et il espère que 2013 sera plus calme et qu’il sera moins souvent en tournée. Il a mentionné un éventuel voyage à Istanbul afin de réaliser des concerts pour lesquels il s'était engagé. Il sera accompagné du saxophoniste et compositeur américain Wayne Shorter.

{gallery}Conferencia-jazz{/gallery}