Les 8 meilleurs endroits au monde où prendre sa retraite en 2014

Si vous pouviez choisir de prendre votre retraite n’importe où dans le monde, où iriez-vous ? Comme nous venons de débuter une nouvelle année, c’est une question qui mérite d’être posée. La bonne nouvelle, c’est que nous vivons à une époque où il est non seulement possible, mais plus facile que jamais auparavant, de vivre la retraite de nos rêves, faite d’aventures, où nous le souhaitons sur le globe. 

Voici justement une liste des meilleures destinations, les plus confortables, les plus abordables, les plus pratiques et les plus avantageuses à travers le monde, pour prendre sa retraite en 2014. Laquelle vous attire irrésistiblement ?

1. Coronado, Panama

Budget mensuel: 1’800$

Location mensuelle: 600$

Le Panama peut répondre aux besoins des personnes retraitées comme aucun autre pays au monde. La vie quotidienne y est abordable, les conditions fiscales sont intéressantes et le marché de l’immobilier permet de faire de bonnes affaires en dehors de la capitale. Ce pays offre certainement le programme d’incitation le plus généreux au monde pour les retraités et permet d’utiliser le dollar américain comme monnaie. Ce qui signifie que les retraités dont le revenu est composé des billets verts n’ont pas besoin de faire de change.

La ville de Panama a été récemment réaménagée grâce à toute une série de travaux publics. Comme par exemple, la nouvelle expansion du Canal de Panama. La ville offre également les installations médico-sanitaires les plus avancées de la région. Un grand nombre des médecins panaméens ont été formés aux Etats-Unis et les hôpitaux panaméens sont de très bonne qualité.

La destination que je vous recommande, si vous choisissez de prendre votre retraite au Panama en 2014, c’est Coronado. Cette communauté située sur une plage de la côte du Pacifique se trouve à environ une heure de la capitale. La vie promet d’y être confortable, pratique et de répondre à tous vos besoins. Cette région connaît la plus grande communauté de retraités étrangers.

Texte complet : www.money.usnews.com