Un Espagnol à la première place de l'Ironman 70.3


Dès le premier plongeon, l'attention s’est portée sur le triathlète espagnol Francisco Javier Gómez Noya.

Son expérience de champion du monde et de vice-champion olympique, il y a deux ans à Londres, a servi hier, car l'athlète espagnol a remporté la troisième édition de l'Ironman 70. 3 de Panama

CONSISTANT

Francisco Javier Gómez Noya a réalisé un parcours sans faute durant une matinée ensoleillée dans la capitale du pays.

Le triathlète espagnol a montré aux participants et au public qu’il était de loin supérieur à ses rivaux lors de la transition entre l'étape cycliste (90 km) et le semi-marathon (21 km) en amenant la compétition à un niveau olympique et international qui n’avait pas été observé lors des deux éditions précédentes.

« J'ai fait un bon parcours, les conditions météorologiques étaient idéales et la course exigeante, mais assez agréable que pour réaliser une bonne performance », a indiqué Francisco Javier Gómez Noya après avoir franchi la ligne d'arrivée en 3 h 38 min 28 sec.

Il a devancé l'Américain (3 h 42 min 12 sec) de près de 4 minutes et le Français a obtenu la troisième position (3 h 43 min 24 sec).

Gómez Noya a également indiqué qu’il avait apprécié le parcours à un tel point qu'il reviendra à Panama l'année prochaine pour tenter de remporter la plus grande part du prix de 75 000 dollars mis en jeu pour l'Ironman 70. 3.

Billy Gordón était le Panaméen le mieux classé dans la catégorie homme.

UNE GAGNANTE CANADIENNE

Dans la catégorie femme, la Canadienne Angela Naeth a reçu les honneurs avec un temps de 4 h 4 min 58 sec, devançant la Britannique Catriona Morrison (4 h 6 min 18 sec) et l'Allemande Svenja Bazlen (4 h 08 min 12 sec).

En s'exprimant au travers d'un interprète, la gagnante a exprimé être satisfaite de sa performance et a déclaré, à l'instar de Gómez Noya, qu'elle sera de retour à Panama l'année prochaine pour la quatrième édition du concours.

PRESTIGE

L’Ironman 70.3 reste une des premières compétitions internationales du calendrier annuel.

Grâce à la présence du champion du monde, l'Espagnol Francisco Javier Gómez Noya, l'Ironman 70.3 de Panama fait désormais partie du circuit des grands triathlètes se préparant aux Jeux olympiques du Brésil en 2016.

Source: www.laestrella.com.pa