Iberia opérera des vols quotidiens entre Madrid et Panama City

La compagnie aérienne Iberia augmente la fréquence de ses vols entre Madrid et Panama City. Elle proposera 6 vols hebdomadaires à partir du lundi 2 juin prochain et des vols quotidiens à partir du dimanche 6 juillet.

Ceci représente une augmentation de 40 % de la capacité de transport aérien et une offre totale de 2 000 sièges par semaine pour Iberia, soit environ 600 sièges supplémentaires par rapport à l’offre actuelle.

Iberia augmente sa mise sur la ligne vers Panama City. Des Airbus A330, d'une capacité de 36 sièges en classe affaires et de 242 sièges en classe économique, soit d’une capacité totale de 278 sièges, opéreront sur la ligne entre Madrid et l'aéroport international de Tocumen. La compagnie aérienne espagnole opère également des vols à bord de l’A340 d’une capacité de 289 sièges dont 24 sièges en classe affaires et 265 sièges en classe économique.

La connectivité aérienne est un des principaux facteurs de l’augmentation de l'arrivée des touristes, a indiqué Ernesto Orillac, le sous-directeur de l'Autorité du Tourisme de Panama. « À l'heure actuelle, les compagnies telles que KLM, Iberia et Air France desservent le Panama au départ de l'Europe. Et la compagnie TAP Portugal les rejoindra prochainement. Avec les nouveaux vols quotidiens, nous atteindrons plus de 25 vols par semaines en provenance de l'Europe ».

Le sous-directeur de l’ATP a indiqué que le succès rencontré par l’ouverture de ces nouveaux vols a eu une incidence positive sur l’arrivée de visiteurs au Panama. En 2009, le Panama avait accueilli 1,5 million de visiteurs, un chiffre qui a augmenté de 40,9 % pour atteindre une arrivée de plus de 2,2 millions de visiteurs en 2013.

Durant la même période de cinq ans, la dépense touristique a atteint 5 078 millions de dollars, soit une augmentation de 123,8 %.

« L'an dernier, le nombre de visiteurs européens s’élevait à 169 542 touristes. Ces derniers présentant des caractéristiques différentes : ils ont dépensé plus d'argent et ils sont restés plus longtemps. Ce qui s’est traduit par une durée moyenne de séjour record de 9,3 jours », a précisé Ernesto Orillac.

Photo: Iberia Airlines