Ocú

Ocú prensa.com

Ocú, signifie « soie de maïs », un nom attribué à la région, car elle fut un des principaux sites de culture de la céréale durant de nombreuses années. C’est à Ocú que sont confectionnés la pollera « ocueña » et le « montuno chingo », respectivement les vêtements traditionnels des femmes et des hommes d'Ocú. La confection de ses vêtements folkloriques a été transmise de génération en génération grâce au travail des artisans de la région. Ocú célèbre le Festival del Manito, un festival folklorique par excellence de la République du Panama, réputé pour être le festival plus authentique et celui qui rend le meilleur hommage aux coutumes et traditions du Panama et de ses paysans.

Le festival del Manito (nom donné aux festivités réalisées depuis la création de la République du Panama) a été fondé au mois d’août 1967 à l’initiative d'un groupe d’enseignants d'Ocú ayant pris conscience du besoin d’inscrire dans un cadre plus formel les festivals et foires organisés à Ocú par leurs ancêtres, une tradition remontant à l’époque où le Panama faisait encore partie du territoire colombien.

Localisation :

Le district d'Ocú est situé dans la province d’Herrera à 243 kilomètres de Panama City, soit à 3 heures et 10 minutes de route.

Comment s'y rendre ?

  • Autobus :Depuis Panama City, prenez un bus de la ligne Chitré-Panama à la gare routière d'Albrook. À Chitré, prenez un bus de la ligne Chitré-Ocú. Il faut compter environ 30 à 45 minutes à partir de Chitré.
  • Avion : Des vols relient l'aéroport Marcos Gelabert de Panama City et Chitré. À Chitré, prenez un bus à destination du village d'Ocú.
  • Voiture : Prenez l'autoroute interaméricaine. Après la guérite de Divisa, il faut compter 10 à 12 minutes jusqu’au village de Los Manitos.

Que faut-il emporter ?

  • Bouteille d'eau
  • Vêtements confortables
  • Appareil photo

Activités :

  • Promenades à cheval
  • Visite de différentes fermes de semences
  • Festival del Manito