Camping

De nombreux sites au Panama permettent aux visiteurs de se rapprocher de la nature, et quelle meilleure manière d’en profiter que d'aller camper ? Cependant, camper au Panama signifie également accepter de s'éloigner de tout et se retrouver dans un endroit sans aucune infrastructure où il n’y aura que vous et la nature.

Les plages sont publiques et vous devriez dès lors pouvoir planter votre tente sans problème, mais assurez-vous de ne pas laisser de détritus en partant. Du côté de l’océan Pacifique, prenez en compte les marées avant de vous installer, car elles varient de 18 pieds/5 mètres.

La meilleure manière de vivre une expérience inoubliable avec les indigènes du Panama est de passer la nuit sur place, ce qui peut se faire chez les Emberás, par exemple, ou sur l’une des nombreuses petites îles Kuna Yala et vous pourrez également camper dans les parcs nationaux. Certains de ces parcs sont des zones protégées, mais les campeurs peuvent y passer la nuit sous tente pour une somme modique.

Le Panama ne dispose pas de nombreux sites aménagés spécifiquement pour le camping et vous devrez dès lors faire preuve de créativité et explorer les différentes options qui s’offrent à vous. Le camping au Panama est synonyme d'espoir, d'opportunité et d'autodéfinition pour de nombreuses générations à venir.

Remarque : Il est important de bien se préparer pour le camping durant la saison des pluies, une période de 9 mois s’étendant de la mi-avril à la mi-décembre.