Province De Bocas Del Toro Du Panama

Article et photographies par Manos Angelakis

La ville de Panama, capitale du Panama, offre le mélange d’une ville très moderne et d’une ville coloniale espagnole, deux parties séparées par un port, qui est l’entrée du côté du Pacifique du Canal de Panama. Si vous promenez votre regard depuis la ville coloniale jusqu’à la ville moderne, vous réalisez que la vue serait la même si vous mettiez côte à côte l’Amérique Centrale et le port de Hong Kong, le Typhon. 

Il faut traverser Panama pour se rendre à l’aéroport de Bocas del Toro, puisque l’aéroport qui abrite les services des vols intérieurs est séparé de l’aéroport international, qui est plus grand. Voici une caractéristique très intéressante que je n’ai rencontrée dans aucun autre pays au cours de mes voyages : si vous êtes touriste et que vous avez une urgence médicale, l’Autorité de Tourisme du Panama vous offre une assurance médicale gratuite pendant les 30 premiers jours suivant votre date d’entrée dans le pays. La province de Bocas del Toro est formée d’un archipel et d’une petite partie du continent, sur la côte des Caraïbes du Panama – on a l’impression que le temps a été suspendu ici pendant les 40 dernières années. L’île principale, l’Île Colon, abrite la ville de Bocas del Toro, laquelle est le siège panaméen de la compagnie United Fruit. Pour cela, les bananiers sont la culture principale de la zone, et la majorité du reste des îles est couverte de végétations denses dépeuplées ou de forêts inhabitées. De nos jours, le tourisme est l’industrie principale, et Bocas del Toro est en train de se développer pour pouvoir accueillir au mieux les touristes venant d’Amérique du Sud et des Etats-Unis. Les principaux moyens de transport entre la ville de Panama et la province de Bocas del Toro sont les vols quotidiens de la ligne aérienne Aeroperlas Regional, division de Taca Airlines, une des principales compagnies aériennes nationales qui relie l’Amérique Centrale et l‘Amérique du Sud à l’Amérique du Nord. Taca travaille en association avec les compagnies aériennes Avianca et Copa Airlines, et tous les membres de Star Alliance. Rolando Pereira, le directeur commercial de Aeroperla, nous a aimablement accompagné pendant notre excursion à Bocas. L’industrie hôtelière de la zone est tenue principalement par des expatriés nord-américains qui ont créé et modernisé des complexes touristiques très intéressants que l’on trouve sur les autres îles de Colon ; ils ont ainsi acheté et modernisé beaucoup d’hôtels, de logements, et de B&B ( un logement qui offre le lit et le petit-déjeuner ) dans la province de Bocas del Toro. Il y a beaucoup de lieux dédiés exclusivement à l’accueil des familles avec enfants, alors que d’autres, spécialement dans Bocas, sont destinés aux couples ou aux célibataires. J’ai parlé avec de nombreux propriétaires/gérants de ces hôtels, et tous ont une chose en commun : ils sont heureux d’avoir investi dans ces affaires hôtelières, qui leur ont permis de s’échapper de la routine étouffante de la vie aux Etats-Unis et leur ont fourni une qualité de vie incomparable ; même s’ils doivent travailler beaucoup d’heures pour maintenir leurs petites structures en compétition avec les centres touristiques plus grands. De toute façon, personne ne passe beaucoup de temps dans les chambres, puisqu’il y a beaucoup de plages où se rendre pour nager, et /ou plonger, des récifs à explorer, des bateaux de pêches pour aller pêcher, et la nuit, des bars, des clubs où l’on peut écouter de la musique et danser jusqu’à l’aube. La majorité des sites de la ville que nous visitons, possèdent un mobilier au design classique, de style exotique, et une grande partie des meubles sont fabriqués localement par les indigènes. Par exemple, à Bocas del Toro, l’hôtel boutique de Carla Ranking, propriétaire et gérante, offre des chambres vastes et confortables dont les meubles participent à l’atmosphère intime et chaleureuse. L’hôtel dispose de salles à manger en plein air dont la thématique est la mer et un bar dans le port de Bocas. Une autre bâtisse de la Calle Principal que j’ai trouvée agréable a été le Palma Royale Hôtel & Suites, un édifice de style tropical de quatre étages, géré par Melissa Werle et situé à seulement 20 mètres de la mer. L’hôtel offre quatre beaux studios avec des patios en rez-de-chaussée, et cinq suites avec cuisines entièrement équipées aux autres étages. Il y a cinq suites sans cuisine, et un attique comportant une suite avec deux chambres et deux salles de bain. Toutes les suites ont un balcon privé et profitent d’une vue magnifique sur la mer et les montagnes. Je me suis logé au Tropical Suites, sur la rue principale de Bocas. Un hôtel de 16 suites à un prix moyen ( un peu plus cher que les autres hôtels de même catégorie situés à Bocas ), les suites de cet hôtel sont connues comme « suite de eficencia », c’est-à-dire que les chambres sont plus grandes et proposent une cuisine totalement équipée. Ma chambre avait un lit King size. C'est une propriété de luxe dans Bocas, qui appartient à un couple nord-américain, Chip et Jamie (des ex-investisseurs de banques de la ville de New York), ceux-ci font de leur mieux pour offrir une ambiance agréable, accueillante et de qualité. Ils ont des projets de construction d’une salle à manger et d’aménagement d’un bar au rez-de-chaussée, où se trouvait une rampe de construction de bateau. Il y a quelques propriétés de luxe dans les autres îles, et tous les hôtels que nous avons visités étaient impeccablement propres et décorés de peintures et de sculptures d'artistes locaux. Sur le versant d'une colline couverte de plantes et de fleurs tropicales, se trouve l'Hôtel - Restaurant La Coralina. L'hôtel est une petite propriété de luxe sur six hectares, avec une décoration d’inspiration Mers du Sud, et des réminiscences de l’art indonésien. Dans la salle à manger en plein air, vous pouvez déguster des plateaux de fruits de mer bien préparés et le bar se démarque en vous proposant ses boissons tropicales. Les terrasses extérieures disposent de tables et de parasols, des fauteuils et des bancs faits main, et offrent une belle vue de la mer - actuellement on y installe un bassin et un jacuzzi. Après avoir marché jusqu'à la plage, vous pourrez faire des promenades à cheval, si cela vous passionne. Les sentiers privés de la propriété sillonnent une nature luxuriante. C'est un paradis tropical. Une autre propriété remarquable est le Punta Caracol Acqua Lodge sur l’île Colón, construite entièrement sur l’eau, en demi-cercle autour d’une lagune entourée d’épaisses mangroves. Huit petites maisons au toit de palme, avec des terrasses devant et derrière, peuvent accueillir chacune jusqu’à quatre personnes, et la Suite Master peut loger jusqu’à six personnes. Ces suites sont construites sur une plateforme octogonale qui est reliée au bureau d’accueil et au bar-restaurant par un ponton. Les tarifs incluent le transport depuis et jusqu’à l’aéroport de Bocas el Toro. Toutes les formules sont basées sur la pension complète, c’est-à-dire que le petit-déjeuner et le dîner sont compris dans le prix. Il y a également un tarif spécial lune de miel, qui inclut des activités de plongée avec équipement de masque et tuba, ainsi que petit-déjeuner, dîner aux chandelles, possibilité d’utiliser un kayak, thé (ou café ) l’après-midi avec des petits gâteaux et beaucoup d’autres prestations. La Laguna Azul Eco Lodge est une cabane britannique de style colonial, située sur une île privée, entourée de mangroves et d’un récif de corail sur l’île Popa. L’auberge dispose de six grandes suites avec balcons privés. Les équipements sportifs et une table de billard sont situés dans une structure extérieure qui est reliée au bâtiment principal par un pont flottant et un escalier en bois qui arrive jusqu’au récif de corail. La cuisine aussi est dans une structure séparée, et la préparation des apéritifs est exceptionnelle. Les plats principaux et les desserts sont d’une qualité gustative aussi grande que d’autres établissements plus prestigieux de Bocas. La ville de Bocas me rappelle comment était la vie dans les îles de la Méditerranée dans les années 50 et 60. Pratiquement tout le monde y parle anglais, bien que la langue officielle soit l’espagnol. Pendant la semaine que j’ai passée ici, l’agitation quotidienne ne commençait pas avant midi, et se prolongeait dans les bars et les lieux nocturnes jusqu’à l’aube ( même quand nous devions nous lever tôt pour prendre le bateau que la Chambre de Commerce utilisait pour nous montrer les différentes zones de l’archipel). La vie nocturne de Bocas del Toro offre quelque chose de particulier à chaque personne : un bar, un restaurant ou un club pour chaque soir de la semaine, ou si vous préférez, vous pouvez tous les visiter le même soir, la majorité de ces établissements étant alignés, l’un après l’autre, sur la rue principale. Il est certain, qu’à Bocas, la nourriture est délicieuse, surtout le poisson et les fruits de mer frais des eaux environnantes, ainsi que les plats de poulet ou de viande de porc et les variétés de salades et de légumes frais et les plats de riz à la mode espagnole ou caraïbes. La version locale du cebiche est exceptionnelle. Un jour, lors de mon séjour, nous avons déjeuné des langoustes locales sans pinces, mais qui ressemblaient à des crabes géants, mais ayant la saveur de langouste. Le rhum est l’ingrédient principal qui compose la majorité des cocktails, bien que l’on puisse trouver d’autres boissons alcoolisées en abondance dans les bars. Les boissons à bases de fruits et de rhum, ou simplement les jus de fruits sont disponibles partout et sont très savoureuses, car fabriquées avec des fruits mûrs récemment récoltés et pressés. On utilise les mêmes fruits frais pour confectionner de délicieux desserts et de délicieuses glaces. Les vins sont en majorité importés d’Amérique du Sud. Parmi ceux-ci, se démarquent les vins du Chili, d’Argentine et d’Uruguay, qui sont proposés dans la plupart des restaurants.