Cinq raisons de venir au Panama cet été

Le Panama s’est converti, en cette année 2012, en une destination à la mode. Ses richesses et sa variété culturelle, la flore et la faune autochtones , la diversité de ses paysages, les activités multiples qu’offre le pays à tous les types de touristes, et à tous les budgets, font du Panama une destination très attirante recelant des secrets à découvrir. 

Se lever d’un côté d’un océan et se coucher dans un autre, se promener dans un désert dans un pays tropical, ou visiter une des œuvres majeures d’ingénierie du monde, le Canal de Panama, sont juste quelques unes des multiples attractions du pays. Pour continuer, nous allons énumérer une à une les raisons pour lesquelles vous devez visiter le Panama. Aujourd’hui sur la côte Pacifique, demain sur la côte Caraïbe Des eaux cristallines, des récifs de corail, des milliers d’espèces sous-marines, le lever du soleil sur le Pacifique et le coucher de soleil sur les Caraïbes. L’Isthme du Panama s’étend sur 75.517 km² et totalise des centaines de kilomètres de plages sur les côtes Pacifiques et Caraïbes. Sur la côte Pacifique, à peine à une heure de la vile de Panama, se trouve une série de plage qui s’appellent : Punta Chame, Gorgona, Coronado, Rio Mar, Santa Clara et Playa Blanca, ce sont des sites très populaires pour les touristes et les gens du cru. Si certains veulent s’éloigner un peu plus de la côte, ils trouveront sur l’Archipel de Las Perlas un authentique paradis et un havre de paix à moins de 50 km de la côte. Toutefois, il y en a pour tous les goûts : pour ceux qui préfèrent visiter les fortifications et se familiariser avec les histoires de pirates, pour ceux qui veulent découvrir des îles quasi-vierges seulement peuplées par des communautés indigènes, ou pour ceux voulant connaître Bocas del Toro, un autre archipel paradisiaque caractérisé par son architecture colorée et ses maisons de bois, ses grands porches et ses maisons sur pilotis qui s’avancent sur la Mer des Caraïbes. Une nature vibrante et à l’état pur L’île de Coiba, dans le Pacifique, est un des parcs maritimes les plus étendus du monde, le Panama comptant 7% de son territoire en réserves naturelles. Sa situation géographique fait que cette destination est pratiquement vierge, autant ses forêts que ses fonds marins. Une excursion sur les sentiers de cette île est un plaisir pour les voyageurs les plus aventureux. Ceux qui veulent être surpris ne pourront pas manquer de visiter le Parc National de Sarigua, un site sur la péninsule de Azuero, qui a expérimenté un procédé de salinisation, qui fait qu’il ressemble à un désert. De sédimentation précolombienne datant de 11.000 ans, ce parc accueille aujourd’hui une flore exotique et une faune de petits mammifères, de reptiles, d’amphibiens et d’oiseaux migrateurs. Dans la partie Nord du pays, dans le Chiriqui, et par un sentier de montagne époustouflant, il est possible d’admirer depuis les 3.500 mètres d’altitude du Volcan Barù, les deux océans qui bordent le Panama : l’Atlantique et le Pacifique. Sur les hautes terres, se cultive le café, on y trouve des champs de légumes et des paysages extraordinaires. Le volcan Barù se trouve à l’intérieur du Parc National du même nom, et est déclaré Patrimoine Mondial de L’Humanité par l’UNESCO grâce à sa biodiversité unique au monde et le contraste de ses paysages qui racontent l’histoire de sa dernière éruption. A seulement deux heures de la ville de Panama, s’étend la vallée d’ Antón, dans la province centrale de Coclé, considérée comme le lieu de l’éternel printemps au Panama. Il s’agit d’un endroit paradisiaque, au climat agréable, où les amoureux de la randonnée pédestre peuvent découvrir des sentiers à travers une végétation luxuriante, d’innombrables cascades, et rencontrer des espèces endémiques comme les grenouilles dorées ou les arbres carrés. La Vallée d’ Antón est le cratère d’un volcan, raison pour laquelle on trouve beaucoup de collines et de roches volcaniques dans ses environs. 3. Les connexions aériennes Sa situation sur le continent américain a fait du Panama la plate-forme majeure de connexion aérienne d’Amérique avec plus de 60 vols directs pour tout le continent, mais aussi à destination de l’Europe. Ibéria, KLM, Avianca, Condor, Delta, United, il y a une dizaine de compagnies aériennes qui relient l’Espagne au pays Latino-américain pendant toute l’année, à tous les budgets. 4. Multi culturalité et hospitalité Mélange de peuples, le Panama est un vivier de cultures. Africains, européens, métis, mulâtres, et jusqu’à sept groupes de populations indigènes qui maintiennent leurs langues et leurs coutumes : les Gunas ( à San Blas, dans les caraïbes ), les Embera et les Wounaan ( dans la province de Darièn ), les Ngobe et les Bugle ( dans les provinces du Chiriqui, Bocas del Toro et Veraguas ), et les Tribes et les Bokotas ( à Bocas Del Toro ). L’artisanat, les tissus, les sculptures, la musique et la gastronomie des autochtones sont les atouts d’un pays qui reçoit ses touristes à bras ouverts. 5. La ville de Panama La ville de Panama, exemple du développement qu’a connu le pays ces dernières années, a été classée par la revue The Economist comme la cinquième ville la plus économique du monde, une destination de shopping unique, abritant des magasins dans des centres commerciaux où l’on peut trouver toutes sortes d’articles pour tous les budgets. A ceci, l’on doit ajouter le développement urbain de la ville, avec une ligne de gratte-ciel admirable, la présence d’hôtels de luxe, et la représentation des principales chaînes hôtelières du monde à proximité du Canal de Panama, une œuvre d’art de l’ingénierie mondiale. {gallerysg}cincorazones{/gallerysg}